Le bilan de la CNIL sur l'année 2020

Dernière mise à jour : 31 mai 2021



La CNIL, créée par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, est garante du respect des données personnelles de chacun.

Véritable autorité de contrôle, elle joue un rôle majeur dans, l'information, le conseil, l'accompagnement, mais également le contrôle des différents organismes privés ou publics ainsi que de l'ensemble des associations.



Les chiffres clés de l'accompagnement à la conformité :


Suite aux différentes informations et obligations diffusées par la CNIL, en 2020, 73 331 organismes ont désigné un DPO au sein de leurs équipes.

La désignation de DPO a donc augmenté de 21% par rapport à l'année 2019.


En 2020, la CNIL offre un large panel de fiches pratiques, conseils, mais également actualités, permettant d'accompagner le délégué à la protection des données personnelles dans son activité.


On peut recenser également, la création, de 109 472 comptes sur le MOOC (Massive Open Online Course) atelier RGPD. On remarque une réelle mobilisation de l'ensemble des professionnels, sur la question du RGPD et de sa conformité.


En plus d'être mobilisé sur l'information, la population actuelle n'hésite plus à passer à l'action en cas de violation de leurs données personnelles. En 2020, c'est, 2 825 plaintes qui ont été comptabilisées suite à une violation de données à caractère personnel.


Les chiffres clés sur l'information :


Aujourd'hui, les organismes, n'hésitent plus à s'informer et se tenir au courant des nouvelles actualités.


En effet il est compté aujourd'hui pas moins de 9 677 000 de visites sur le site de la CNIL pour cette année 2020.


La CNIL compte également, 121 439 appels téléphoniques de professionnels ou particuliers en demande de renseignements, sur l'année 2020.

Les requêtes reçues par voix électroniques sont elles aussi en réelle augmentation avec une hausse de 18% comparé à l'année 2019.


Les vues et abonnements aux différents réseaux sociaux de l'autorité de contrôle se sont vu augmenter tout au long de l'année. On compte une hausse de 7% sur Twitter, 7% sur Facebook et 16% sur Linkedin.

Réelle source d'information, les réseaux sociaux ont conquis la majorité de la population, qui n'hésite plus à suivre des comptes d'information avec comme objectif, en apprendre toujours plus.


Les chiffres clés sur le contrôle et les sanctions :


En 2020, la CNIL a effectué 247 contrôles dans différents organismes. Les contrôles peuvent être de 2 types :

- En ligne

- Contrôles sur pièce.


49 lettres de mises en demeure, exposant les faits reprochés aux organismes ont été envoyé par la CNIL cette année.


Enfin, la CNIL est passée à l'action en imposant 14 sanctions.

Parmi ces sanctions, on compte 11 amendes d'un montant de total de 138 489 300, contre 2 rappels à l'ordre de la formation restreinte et enfin 1 injonction sous astreinte non associée à une amende.

On voit donc une réelle volonté de la part de la CNIL d'imposer des sanctions marquantes et particulièrement dissuasives pour l'ensemble des organismes.


La CNIL active pendant la crise du COVID-19


Depuis la crise sanitaire, les différentes pratiques liées à la technologie n'ont cessé d'augmenter. De nouvelles pratiques à l'origine minoritaire, comme le télétravail, les consultations médicales à distances, étaient privilégiées de tous.

Toute au long de l'année 2020, La CNIL a donc conseillé, accompagnée son public afin de garantir au mieux la protection de l'ensemble des données personnelles.


De plus, la CNIL a également accompagnée l'ensemble des pouvoirs publics dans la mise en oeuvre de l'ensemble des solution sanitaires, tel que StopCovid-TousAntiCovid par exemple.


16 vues0 commentaire