Quels sont les moyens du DPO ? 

                 Le délégué à la protection des données personnelles (DPO) possède un grand nombre d'outils dans sa fonction, afin de réaliser au mieux ses missions.  

Le délégué à la protection des données personnelles dans la majorité des cas n'exerce pas cette fonction à plein temps. Afin d'assurer au mieux sa fonction de DPO, il se voit donc aménager du temps de travail nécessaire pour accomplir ses différentes tâches. 

De plus, le DPO se voit attribuer des moyens humains afin de remplir ses différentes obligations. Il peut donc demander, dans n'importe quelles situations, à son supérieur comme à l'ensemble de ses subordonnés de travailler en collaboration sur une ou plusieurs problématiques de l'organisme relatives au RGPD. 

Le DPO se voit attribuer des ressources financières et des infrastructures adéquates et nécessaires à la bonne réalisation de ses missions. Chaque organisme met donc des moyens financiers à dispositions de chaque DPO. 

Dans sa fonction, le DPO n'est pas seul. Il peut, quand il le souhaite et quand il est nécessaire, s'appuyer sur différents services de l'entreprise ( juridiques, RH) afin de débloquer certaines situations où le DPO lui-même n'avait pas de solutions. L'information et la recherche d'information font donc entièrement partie du métier et des fonctions du DPO. 

Enfin, l'outil indispensable à la fonction de DPO,  c'est la formation. Le délégué doit, à tout moment, avoir la possibilité de se mettre à jour sur l'évolution de la législation, du RGPD...

Pour cela de nombreux organismes de formation proposent des formations adaptées à chacun.

 

Vous souhaitez passer à l'action et vous former ? cliquez-ici. 

Capture d’écran 2021-05-25 à 15.18.01.pn