Quelles sont les missions du DPO ? 

                 Désigné comme le "chef d'orchestre" de la conformité par la CNIL, le délégué à la protection des données personnelles exerce plusieurs missions au sein de son organisme. 

Le DPO doit tout d'abord assurer une coordination interne avec notamment la mise en place du processus de mise en conformité avec le Règlement Général à la Protection des Données (RGPD). 

Il doit également assurer un travail d'information et de sensibilisation sur l'ensemble des équipes. La sensibilisation à la protection des données est primordiale, pour que tous les membres de l'organisme respectent l'ensemble des données personnelles collectées. 

 

Le DPO élabore aussi des registres comme le registre des activités de traitement par exemple. Celui-ci recense l'ensemble du traitement et de l'utilisation des données personnelles détenues par un organisme privé ou public. 

Le DPO assure aussi une liaison entre l'autorité de contrôle et l'organisme dans lequel il agit. En effet, si l'organisme a besoin de contacter la CNIL, le DPO est l'interlocuteur privilégié. 

 

De plus, il est un réel repère pour les équipes puisque en cas de doutes, questions, violations de données, il saura conseiller et accompagner l'ensemble de l'effectif afin de mettre en oeuvre des solutions concrètes. 

Les missions du DPO.jpg