Quelles sont les différentes protections du DPO ? 

                 Le délégué à la protection des données personnelles (DPO) possède certaines protections dans l'exercice de ses fonctions.

L'article 38 §3 du RGPD dispose que " Le responsable du traitement et le sous-traitant veillent à ce que le délégué à la protection des données ne reçoive aucune instruction en ce qui concerne l'exercice des missions. Le délégué à la protection des données ne peut être relevé de ses fonctions ou pénalisé par le responsable du traitement ou le sous-traitant pour l'exercice de ses missions. Le délégué à la protection des données fait directement rapport au niveau le plus élevé de la direction du responsable du traitement ou du sous-traitant."

Le DPO se voit donc attribuer une protection tant vis-à-vis du responsable de traitement, même si celui-ci est son supérieur hiérarchique,  que des différences instances. 

Capture d’écran 2021-05-25 à 15.21.18.pn